Infos pratiques

Prévenir #Alzheimer : arrêter le #tabac et faire du #sport

Written by admin

L’Organisation mondiale de la santé vient de publier ses recommandations pour réduire le risque de maladie d’Alzheimer et de démence.

Parce que la démence touche 10 millions de personnes supplémentaires chaque année et que le nombre de personnes atteintes de troubles cognitifs devrait être multiplié par 3 d’ici 2050, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier un guide de 96 pages dédié à la réduction du risque de déclin cognitif. Ce guide est rédigé à l’attention des gouvernements et autorités sanitaires mondiaux afin qu’ils y trouvent matière à inciter les populations à prendre soin de leur santé bien avant l’apparition de la maladie.

SUR LE MÊME SUJET
Maladie des gencives et alzheimer.
Prendre soin de ses gencives pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer

LA DÉMENCE N’EST PAS UNE CAUSE INÉVITABLE DU VIEILLISSEMENT

« Alors que l’âge semble le facteur déterminant pour le déclin cognitif, la démence n’est pas la conséquence inévitable du vieillissement »soulignent les auteurs. Plusieurs études ont en effet montré que la démence est aussi la conséquence du style de vie : le tabac, l’alcool (qui multiplie par deux le risque de maladie d’Alzheimer), l’inactivité physique et un régime alimentaire trop riche sont les principaux risques du vieillissement cérébral.

Certaines maladies peuvent également faire le lit du déclin cognitif : l’hypertension, le diabète, la dépression, l’obésité et l’hypercholestérolémie« Ce qui signifie que la prévention de la démence est possible grâce à une approche de santé publique » souligne l’OMS.

Source topsante.com

About the author

admin