Infos pratiques

Plan pauvreté : bientôt une complémentaire santé à 1 euro par jour

Written by admin

Dans le cadre du plan pauvreté présenté jeudi 13 septembre, le gouvernement va annoncer la mise en place d’une complémentaire santé à un euro par jour maximum pour les personnes aux revenus modestes ne pouvant pas bénéficier de la CMU-C gratuite.

Aujourd’hui, il existe deux dispositifs d’aide pour permettre aux personnes disposant de revenus modestes d’acquérir une complémentaire santé. La Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), qui s’apparente à une mutuelle santé gratuite, et l’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS), qui s’adresse aux personnes dont les ressources dépassent de peu le plafond d’attribution de la CMU-C.

Selon les informations de RTL, le gouvernement compte remplacer l’ACS par une complémentaire santé à 1 euro maximum par jour et par personne. Cette mesure, qui figurera dans le plan pauvretéprésenté jeudi 13 septembre, concernera les particuliers dont les revenus sont compris entre 730 € et 980 € par mois, soit entre 8 810 € et 11 776 € par an. La couverture santé sera calculée en fonction de la situation de leur foyer et coûtera entre quelques euros et 30 € par mois et par personne.

Des économies pour les bénéficiaires

Surtout, cette mesure permettra aux bénéficiaires – surtout des familles monoparentales et des retraités – de réaliser des économies. Selon un document de la Sécurité sociale consulté par RTL, un couple de retraités qui règle aujourd’hui 110 € par mois pour sa mutuelle ou sa complémentaire santé n’en paiera plus que 60 € et un couple à faibles revenus avec deux enfants déboursera 50 € par mois au lieu de 80 €. Pour faire face au coût de la mesure, le gouvernement compte budgéter plusieurs millions d’euros pour l’année 2019.

Eviter les non-recours

La procédure pour obtenir cette complémentaire à prix modéré devrait être plus simple que les dispositifs actuels. L’objectif est d’éviter les non-recours. En 2017, 55 % des assurés éligibles à l’ACS ne la demandaient pas.

Source dossierfamilial.com

About the author

admin